La chaîne numérique

Intéressé(e) par la séance "le rôle de l’assistant(e) et du technicien de laboratoire dans la chaîne numérique" ? Tony Muzy, son responsable scientifique, nous en parle.

Comment avez - vous construit cette séance ?

L’idée est de montrer concrètement ce que permet et ce qu’impose le numérique dans notre pratique aujourd’hui. Nous proposons donc aux participants de suivre pas à pas la réalisation d’un chairside indirect* "en live" sur un patient. Ils découvriront ainsi comment se déroule chacune des étapes : l’empreinte numérique, la modélisation, l’usinage, le maquillage et la pose. Savez-vous que l’ensemble de ces étapes a lieu dans la même journée, évitant une prothèse transitoire souvent chronophage et parfois traumatogène pour le patient ?

Quel est le rôle de l’assistant(e) dentaire dans la réalisation de ce chairside indirect ?

Il est central ! Comme nous le verrons pendant la séance, l’assistant(e) dentaire va organiser toute la trame de l’intervention. Elle ou il va jouer un rôle actif depuis l’ergonomie jusqu’aux protocoles, en passant par la programmation du logiciel, la gestion des stocks de matériaux pour fabriquer les couronnes, ou encore celle de l’usineuse elle-même.

Qu’en est-il du prothésiste et du praticien ?

Le prothésiste joue aussi un rôle très important puisque c’est lui qui doit modéliser et réaliser la couronne. Pour moi, il faut rendre à César ce qui est à César : le prothésiste a des compétences que les praticiens n’ont pas, il faut le laisser faire son travail. Le praticien doit, quant à lui, aller au-delà des exigences de la dentisterie traditionnelle pour s’adapter à celles de la CFAO et des biomatériaux, je pense par exemple à la précision qui doit être excellente.

Pendant la séance, nous allons aussi montrer comment tout le monde peut travailler en synergie pour le bien du patient.

D’autres évolutions sont-elles à prendre en compte avec la technique du chairside ?

Oui, nous expliquerons comment cette technique d’avenir implique une nouvelle ergonomie de travail, avec à la clé un nombre plus réduit de consultations par jour. Mais aussi la possibilité de soigner un plus grand nombre de patients différents dans la semaine.

[* Technique consistant à prendre une empreinte numérique, puis à concevoir, fabriquer et poser une couronne dans la foulée via des outils de CFAO (conception et fabrication assistée par ordinateur). Le chairside est dit "indirect" quand la modélisation et l’usinage ne sont pas réalisés par le chirurgien-dentiste lui-même.]

Démonstration en direct sur patient

•  le rôle de l’assistant(e) et du technicien de laboratoire dans la chaîne numérique

Séance C63 / jeudi 28 novembre, 14h-17h
Séance incluse dans votre forfait Congrès

Responsable Scientifique : Tony Muzy

Conférenciers
: Jean-Marc Dubois, Catalina Nivaggioni, Frédérique Gordillo

Objectifs :
- Appréhender la notion de chaine numérique tant sur le plan de l'ergonomie du cabinet (gestion de l'agenda) que lors des étapes d'élaboration d'une prothèse numérisée (réalisation d'une restauration en CFAO)
- Permettre au binôme Assistante/ Praticien de minimiser sa courbe d'apprentissage lors de ce nouveau défi qu'est la numérisation de leur activité

Tony Muzy

Tony Muzy


JE M'INSCRIS