L'ultra-préservation tissulaire

Responsable scientifique de la masterclass sur la dentisterie contemporaine, Gil Tirlet a carte blanche pour faire le tour d’horizon des nouvelles technologies en matière de préservation tissulaire. Une journée à ne pas manquer !

Cette séance est dédiée à Olivier GUASTALLA membre du comité scientifique de l’ADF 2019.
Olivier était un praticien qui avait su associer compétence et passion dans le domaine de la dentisterie restauratrice et les traitements esthétiques ; ses qualités étaient unanimement reconnues et justifiaient sa présence valorisante au sein du comité scientifique.
Malheureusement victime de sa seconde passion, l’aviation, il est décédé avant ce congrès de l’ADF 2019. Cette séance lui appartient.


Votre masterclass est centrée sur la « dentisterie contemporaine ». Pouvez–vous nous en donner une définition ?

Bien sûr. Il s’agit de l’ensemble des nouvelles thérapeutiques permettant une ultra-préservation des tissus dentaires. Concrètement, l’objectif est de réduire au maximum l’intervention sur la dent, en phase avec les pratiques de moins en moins invasives qui se développent en médecine depuis plusieurs années. Cela implique naturellement des changements importants dans nos pratiques, en limitant par exemple l’utilisation des couronnes, si répandues aujourd’hui. Au cours de la masterclass, nous montrerons comment c’est possible, en dressant un large panorama de toutes les nouvelles thérapeutiques conservatives.

En quoi cette dentisterie contemporaine bénéficie-t-elle à la santé publique ?

Elle n’a que des avantages ! Nul besoin d’avoir fait de longues études dentaires pour comprendre que plus on conserve un tissu sain aux différents stades de la vie et plus on a de chances que le patient garde ses dents longtemps. Un argument de taille, quand on sait que nous « gagnons » tous un trimestre de vie chaque année… Et des dents préservées, c’est aussi une meilleure mastication, un meilleur confort en fin de vie, un meilleur aspect esthétique du sourire. Avec, en parallèle, des répercussions très importantes en termes de coûts de santé.

Pourquoi avoir invité de jeunes praticiens à s’exprimer au cours de votre masterclass ?

Parce qu’il me semble important de laisser la parole à de jeunes chirurgiens-dentistes talentueux devant de belles audiences comme celle du Congrès de l’ADF. Et tout particulièrement sur des sujets qui engagent l’avenir de notre profession. J’interviendrai bien sûr au cours de la journée, mais j’ai aussi envie de passer un peu le témoin, après avoir été très actif dans la profession depuis plus de 30 ans. Et vous verrez que ces jeunes praticiens issus de toutes les régions de France ont beaucoup à nous apprendre. Ils nous parleront par exemple du biomimétisme, qui consiste à observer la dent naturelle et à chercher à la restaurer avec nos matériaux actuels, tant sur le plan mécanique qu’optique. C’est passionnant !

Masterclass Odontologie restauratrice/Biomatériaux

•  Dentisterie contemporaine, carte blanche à Gil Tirlet

Séance D82 / vendredi 29 novembre, 9h-17h
Droit d'inscription complémentaire : 180 €

Responsable Scientifique : Gil Tirlet

Conférenciers
:
Melanie Giallo // Approche contemporaine d’éclaircissement de la dent dépulpée
Florian Nadal // L’Erosion/Infiltration
Romain Ceinos // La couleur : comment l’appréhender en technique restauratrice directe ?
Anne Longuet-Tuet // Restaurations contemporaines directes et indirectes dans les secteurs postérieurs
Philippe Boitelle // Les Préparations pour restaurations adhésives postérieures : avènement d'un nouveau paradigme
Jean-David Boschatel // Approche microinvasive des préparations pour restaurations esthétiques en céramique

Gil Tirlet

Gil Tirlet


Je m'inscris