29/11/2019 - 14:00-17:00
Parodontologie
Démonstration TV en direct sur patient
D90 -Lésions intra osseuses : Optimiser la réparation et l'esthétique
Objectifs :
- Suivre les étapes step by step de 2 chirurgies parodontales pour traiter des lésions intra osseuses profondes.
- Faire les bons choix techniques depuis les incisions jusqu'aux sutures.
- Voir manipuler en direct des biomatériaux et des substituts osseux.
- Choisir la bonne instrumentation, limiter les risques et optimiser les résultats cliniques, préserver l'esthétique.
Responsable Scientifique : Corinne Lallam
Conférenciers :
Aurore Blanc
Damien Feuillet
Sylvie Pereira
Résumé :
La gestion des tissus mous et des tissus durs des secteurs esthétiques est un double challenge.
Il faut en effet obtenir une réparation optimale des lésions intra-osseuses présentes tout en limitant les risques postopératoires qui pourraient entrainer de nouvelles doléances esthétiques. De nouvelles approches mini invasives et des tracés de lambeaux adaptés permettent de préserver ces sites. Eviter la perte des papilles et modifier le biotype est possible grâce aux techniques mixtes où la gestion des lésions osseuses et des tissus mous est couplée avec une instrumentation adaptée, des biomatériaux judicieusement choisis. Trouver des solutions à cette problématique sera possible grâce à 2 interventions en direct réalisées par Le Docteur Sylvie Pereira puis Damien Feuillet avec notamment une Régénération parodontale associée à une greffe conjonctive : la «?wall technique?». En effet, l’effondrement apical des tissus est la principale difficulté postopératoire liée aux interventions de régénération parodontales portant sur des lésions infra osseuses à 2 ou 1 paroi(s). Afin de prévenir cet effet, et d’optimiser les résultats esthétiques, la «?wall technique?», décrite par le Pr Zucchelli, a été développée. L’objectif de cette procédure consiste à associer une greffe conjonctive au protocole de régénération parodontale, afin de soutenir verticalement le lambeau vestibulaire et renforcer le biotype parodontal.