30/11/2019 - 09:00-12:00
Endodontie
Thématique (DPC)
E105 -Gestion des caries profondes, des thérapeutiques de vitalité pulpaire à la restauration fonctionnelle - N°DPC 13281900011
Objectifs :
- Savoir indiquer thérapeutique vitalité pulpaire
- Savoir mettre en œuvre thérapeutique vitalité pulpaire
- Savoir quel matériau utiliser en compléments des ciment silicates pour la restauration sus-jacente
- Évaluer pérennité des restaurations
Responsable Scientifique : Stéphane Simon
Conférenciers :
Nelly Pradelle-Plasse - Dentine – Biocéramiques - Restauration adhésive : l’étanchéité au service de l’adhérence….
Frédéric Raux - Restaurer la dent très délabrée après conservation de la vitalité pulpaire
Philip Tomson - Le diagnostic, un élément clef pour les procédures de conservation de la vitalité pulpaire
Miguel Marques - Coiffage pulpaire : Procédure clinique et pronostic
Résumé :
Un regain d’intérêt pour la conservation de la vitalité pulpaire est manifeste depuis une dizaine d’année. Les techniques opératoires plus préservatrices de tissus durs d’une part, et les progrès réalisés dans le domaine de la biologie d’autre part, rendent les pronostics de ces traitements conservateurs plus facile à anticiper, et la reproductibilité plus maitrisable.
Si le développement de nouveaux matériaux est largement responsable de ces améliorations cliniques, ces progrès ne seraient rien s’ils n’étaient pas en étroite relation avec les progrès faits dans la compréhension des processus biologiques, la cicatrisation des tissus, et une meilleure appréhension de l’état physiopathologique du tissu pulpaire.
Les progrès à faire restent importants, notamment en termes de diagnostic. Le développement de nouveaux dispositifs qui nous permettaient de mieux appréhender l’état inflammatoire de la pulpe semble évidemment nécessaire, mais les difficultés inhérentes à la situation particulière et enfermée du tissu ralentissent considérablement ces progrès. Mais ces réflexions nous amènent progressivement à revoir même nos comportements cliniques notamment pour le diagnostic. C’est ainsi que de la notion binaire réversible/irréversible de l’inflammation pulpaire une nouvelle classification est récemment apparue, plus en accord avec les notions de gradient thérapeutique.
Si beaucoup de facteurs influencent les résultats immédiats, d’autres concernent plus les résultats à long terme. Parmi eux, l’étanchéité est particulièrement concernée et l’adhésion des matériaux entre eux joue un rôle important. Enfin, si les résultats esthétiques et fonctionnels immédiats sont relativement faciles à appréhender, qu’en est il de cette évaluation à long terme?
Ce sont de tous ces points que les quatre conférenciers sélectionnés pour leur domaine d’expertise clinique aborderont dans un ordre chronologique, pour essayer de rédiger l’histoire de la pulpe vivante des années 2020 que chaque participant pourra mettre en musique dès le lendemain dans son exercice d’omnipratique.