27/11/2019 - 11:00-12:00
Odontologie restauratrice, biomatériaux
L'Essentiel
B28 -Restaurations postérieures directes ou indirectes : clarifions leurs indications
Objectifs :
- Comprendre les indications et limites des composites postérieurs
- Comprendre les indications et limites des inlays/ onlays
- Maitriser les techniques de réalisation des restaurations postérieures directes et indirectes
Responsable Scientifique : Charles Toledano
Conférenciers :
David Gerdolle
Romain Cheron
Résumé :
Les indications des restaurations postérieures partielles collées sont parfois floues et le contexte financier a longtemps été particulièrement défavorable aux inlays/onlays au profit des restaurations périphériques plus invasives et fortement ancrées dans nos habitudes et notre enseignement universitaire. Il semble pourtant que les pouvoirs publics aient compris les progrès du collage et les avantages biologiques et mécaniques de la préservation tissulaire.
2 approches permettent de rétablir l’intégrité biologique, mécanique et esthétique d’une dent délabrée : l’approche directe ou indirecte.
Le bon choix consiste à opter pour l’approche qui permettra une restitution esthétique mais surtout fonctionnelle et durable en garantissant la solidité mécanique de la restauration et de la dent sans symptomatologie. Pour cela il est nécessaire d’évaluer
-le volume à reconstituer,
-la situation occlusale,
-le nombre de crête et de point de contact à reconstituer
-la situation de la limite cervicale.