30/11/2019 - 09:00-10:30
Prothèse amovible, occlusodontie
Points de vue
E106 -Apports de la CFAO en prothèse amovible complète implanto retenue
Responsable Scientifique : Xavier Ravalec
Conférenciers :
Yves Gastard
Jérémie Perrin
Résumé :
Les avantages de la prothèse amovible complète implanto-retenue ou PACIR sont nombreux. Très esthétique, elle permet de stabiliser des prothèses amovibles complètes tout en compensant la fonte tissulaire et les décalages squelettiques originels ou acquis, d’offrir des rapports occlusaux « fixes » qui favorisent l’efficacité masticatoire, d’assurer une transition « douce » entre la muqueuse d’appui et la superstructure prothétique et de prévenir ainsi les fuites salivaires et l’inconfort phonétique, phénomènes fréquemment rencontrés lors de la réalisation d’une prothèse ostéo-ancrée de type pilotis.
Dès lors, elle offre au patient édenté les avantages d’une prothèse fixée tout en conservant ceux d’une prothèse amovible, en particulier l’accès à l’hygiène qui constitue un des piliers du succès à long terme de ces réhabilitations.
Les progrès combinés réalisés dans les domaines de la biologie, de l’analyse fonctionnelle couplée à l’analyse esthétique ont été considérablement amplifiés par les apports de la révolution numérique, en d’autres mots par l’explosion de la Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur ou CFAO. Le «préfabriqué » a cédé la place au « sur-mesure », et ceci de la simple reconstruction implanto-portée unitaire à la réhabilitation d’une arcade, voire d’une bouche complète. Cet apport est, en prothèse amovible complète implanto-retenue comme dans de nombreux champs d’activités, considérable.

Cette séance abordera au détours de diverses situations cliniques, de nombreuses alternatives thérapeutiques en déroulant les pas-à-pas « clinique-laboratoire » qui permettent à l’équipe praticien – prothésiste d’optimiser la prise en charge du patient édenté.
Le docteur Jérémie PERRIN décrira les phases cliniques tandis que Monsieur Yves GASTARD présentera les phases laboratoire.
La grande complicité existant entre ces deux conférenciers d’expérience et le responsable scientifique assurera la dynamique de cette séance. L’accent sera mis sur les phases cliniques sans pour autant occulter les phases laboratoires de manière à faire prendre conscience à l’auditeur de l’importance d’une excellente coopération praticien-prothésiste et des besoins d’information clinique de ce dernier.